PDF L’aménagement forestier et le développement participatif des zones forestières et périforestières

Download Amenagement_forestier_et_develop_participatif_des_zones_forestieres_et_periforestieres.pdf ( 114 KB)
View Open in browser
Upload date 20 Nov 2014
Geographical coverage Rif
Keywords Aménagement, péri-forestier, participatif, gestion durable
Release date 27/09/2007
All versions
# File name Contributor Upload date Size Content type
1 French Amenagement_forestier_et_develop_participatif_des_zones_forestieres_et_periforestieres.pdf (current) 20 Nov 2014 114 KB application/pdf
1 Arabic Amenagement_forestier_et_develop_participatif_des_zones_forestieres_et_periforestieres.pdf (current) 20 Nov 2014 114 KB application/pdf
1 Amenagement_forestier_et_develop_participatif_des_zones_forestieres_et_periforestieres.pdf (current) 20 Nov 2014 114 KB application/pdf
Au Maroc, les espaces boisés y compris les nappes d’alfa s’étendent sur 9 millions d’hectares, soit 12 % du territoire national. Ces espaces occupent une place importante sur le plan environnemental socio-économique et culturel. Toutefois, la forêt joue un rôle de première importance en ce qui concerne la régulation des eaux, le soutien à la production agricole et l’amélioration des conditions de l’environnement.

La problématique et les enjeux liés au développement durable des zones forestières et périforestières, imposent une réflexion profonde sur les vecteurs de changement qui peuvent améliorer les conditions de vie des populations rurales, et par là d'infléchir la tendance de la dégradation et conduire à la conservation et la gestion durable des ressources naturelles.

La mise en oeuvre d'une politique de développement rural intégré des zones forestières et péri-forestières, particulièrement pauvres, à économie et à écologie fragiles, aura pour finalité de cerner progressivement la pauvreté rurale et de là atténuer la dépendance populations rurales vis à vis des ressources naturelles. Par ailleurs et dans un souci de lutte contre la désertification, les efforts à entreprendre consistent au renforcement des capacités d'auto-développement local et la mise en place des mécanismes d’incitation à l’investissement, d’accès au progrès technique et aux crédits pour une meilleure valorisation des filières agricoles et forestières et la promotion d’activités génératrices de revenus.

Dans cette logique, l’aménagement forestier constitue un instrument de gestion durable des écosystèmes forestiers par la prise en considération de toutes les composantes liées au secteur forestier et à son environnement, et leur intégration dans une stratégie globale considérant les espaces boisés comme une composante principale du territoire rural.