Folder Les junipéraies rouges

Le Genévrier de Phénicie ou Genévrier rouge (Juniperus phoenicea) est présent au Maroc en 2 blocs; le premier concerne les peuplements côtiers, le deuxième concerne les peuplements de l'intérieur qui remplacent le Thuya de Berbérie quand la continentalité devient importante. Cette espèce n'est pas considérée comme une essence forestière majeure et c'est la raison pour laquelle on ne dispose pas de chiffres sur les surfaces de ses peuplements. Les junipéraies rouges sont des formations préforestières ou présteppiques, généralement sous forme de futaies assez basses et ouvertes, à sous-bois très pauvre, et se rencontrent souvent en mélange avec le Thuya de Berbérie, le Chêne vert, l'Oxycèdre ou le Pin d'Alep. La faune, relativement peu étudiée, comporte des Arthropodes (une centaine d'espèces), et une avifaune caractéristique des formations ligneuses basses : Perdrix gambra (Alectoris barbara), Tourterelle des bois (Streptopeliaturtur), Merle noir (Turdus merula), Fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala). Dans les junipéraies de hautes altitudes, l'avifaune, à tendance montagnarde, semble plus pauvre, avec prédominance de la Mésange noire (Parusater) et l' hivernage localisé du Merle à plastron.