HTML Document Steppes a xérophytes épineux

Date de publication 19/10/2006
Couverture géographique Maroc
Mots-clefs écosystème forestier

Les formations à xérophytes épineux de haute altitude, la plupart en forme de coussinets hémisphériques, s'étendent sur de grandes superficies des sommets des hautes montagnes, à partir de 2.000 m jusqu'à environ 3.500 m ou même plus. C'est au sein de ces groupements (par exemple dans le Parc National du Toubkal) que l'on relève les taux les plus élevés en espèces endémiques atlasiques. Parmi les principales espèces de xérophytes : Arenaria pungens, Bupleurum spinosum, Cytisus balansae, Alyssum spinosum, Erynacea anthyllis et Ononis atlantica.

Les espèces animales présentes, en particulier les Vertébrés, sont souvent, biogéographiquement parlant, des reliques paléarctiques qui ont été éliminées des régions basses du pays lorsque le climat s'est réchauffé, et dont l'aire de distribution constitue aujourd'hui des îlots géographiques correspondant aux sommets élevés qu'elles occupent. Ce phénomène d'évolution ave c isolement géographique a abouti bien souvent à un phénomène de spéciation particulier, ave capparition de formes morphologiquement assez différentes de l'espèce-souche, que l'on dénomme sous-espèces. Ce cas est fréquemment observéchez les Reptiles (Bons et Geniez, 1996) et les Oiseaux (Thevenot, 1987). Ainsi, les Reptile s confinés à ces hautes altitudes sont représentés par t rois endémiques marocains remarquables : le Lézard d'Andréanszky (Lacerta andreanszkyi); le Seps montagnard (Chalcides montanus) et la Vipère de l'Atlas (Vipera monticola). Deux autre s Serpents sont présents: la Couleuvre à capuchon ( Macroprotodon cucullatus) et la Coronellegirondine (Coronella girondica) .

Comme Oiseaux nicheurs caractéristiques, on peut citer : l'Alouette hausse-col (Eremophilaalpestris), le Traquet de Seebohm (Oenanthe oenanthe seebohmi), le Bouvreuil à ailes roses (Rhodopechys sanguinea), la sous-espèce locale du Rougequeue noir (Phoenicurusochruros gibraltariensis) et l'Accenteur alpin (Prunella collaris), en plus d'autres espèces d'altitudes inférieures qui peuventatteindre les xérophytaies comme limite altitudinale supérieure de leur distribution. Les Mammifères sont rarement inféodés à cet étage de végétation, néanmoins, l'Ecureuil de Barbarie (Atlantoxe rus getulus) est fréquent; ainsi que le Mouflon à manchettes (Ammotragus lervia), trèsmenacé ailleurs, et qui trouve la tranquillité dans ces zones difficilement accessibles.