Folder Steppe à alfa

Les nappes à alfa (Stipa tenacissima) recouvrent des superficies très vastes estimées à plus de deux, millions d'ha, en particulier dans la portion orientale du Maroc.
La faune inféodée à ces biotopes en apparence monotones est très riche. Le cortège herpétofaunistique est des plus remarquables: 25 espèces s'y rencontrent ou y sont probables, parmi lesquelles pas moins de 7 espèces de Lacertidés en cohabitation étroite, ce qui constitue probablement, pour cette famille, un record pour toute l'Afrique du Nord, voire pour le monde entier ! Parmi les espèces de Reptiles, trois espèces rarissimes au Maroc: le Psammodrome de Blanc (Psammodromus blanci), l'Ophisops occidental (Ophisops occidentalis), et le Boa-javelot (Eryx jaculus).
Cette steppe aride est le domaine de plusieurs espèces d'affinités sahariennes : Sténodactyle élégant (Stenodactylus stenodactylus), Agame variable (Trapelus mutabilis), Fouette-queue (Uromastyx acanthinurus), Acanthodactyle rugueux (Acanthodactylus boskianus), ainsi que de plusieurs taxons propres aux Hauts Plateaux algériens ou à l'est du Maghreb et dont plusieurs trouvent ici leur limite occidentale de distribution: Saurodactyle de Maurétanie (Saurodactylus mauritanicus), Psammodrome algire (Psammodromus algirus), ...
Parmi les Oiseaux, 37 espèces nidificatrices sont connues pour l'ensemble de la région, dont 11, rares ou menacées. Parmi les plus intéressantes: l'Outarde houbara (Chlamydotis undulata), nicheur régulier mais très menacé; le Hibou grand-duc (Bubo bubo ascalaphus); le Courvite isabelle (Cursorius cursor); le Sirli du désert (Alaemon alaudipes) ; le Pluvier guignard (Eudromias morinellus); hivernant européen et, surtout le Sirli de Dupont (Chersophilus duponti), endémique nord-africain et ibérique.
Au point de vue des Mammifères, 13 espèces sont connues pour l'ensemble de la région et 4 autres sont probables. Certaines espèces ont récemment disparu ou sont sur le point de l'être: l'Hyène rayée (Hyaena hyaena barbara), espèce assez typique du Maroc Oriental, observée pour la dernière fois en 1983 ; le Lynx caracal et la Gazelle dorcas (Gazella dorcas).