HTML Document Coopération Maroco-Italienne

Release date 27/12/2006
Geographical coverage Morocco
Keywords coopération

Les principes du développement durable et de la valorisation des ressources naturelles se situent à l'intérieur des priorités de la Coopération italienne au développement.

A cet égard, comme prévu dans le Plan d'Action approuvé par le Sommet de Johannesburg, les priorités identifiées par la Coopération italienne dans la région méditerranéenne, et donc au Maroc, peuvent se regrouper dans quatre thématiques principales: biodiversité, changements climatiques, désertification et forêts. L'intégration de la réhabilitation des écosystèmes avec l'amélioration des conditions de santé des populations locales et avec le développement des activités productrices de revenu est parmi les lignes directrices de la Coopération italienne au développement.

Le Gouvernement italien, et en particulier la Direction Générale pou la Coopération au Développement du Ministère des Affaires Etrangères italien, au cours des dernières années ont toujours appuyé les politiques internationales et nationales visant le développement durable, soutenu plusieurs Programmes bilatéraux et/ou multilatéraux et financé de nombreux projets nationaux.

Au cours des dernières années la Coopération italienne a augmenté son intervention au Maroc dans le secteur environnemental, créant d'importantes synergies entre les initiatives des O.O.I.I., des ONG et des Universités italiennes. En ce qui concerne les ONG, deux projets ont été¬ actuellement approuvés, concernant la valorisation des ressources naturelles dans les Provinces de Taza, Tétouan et Chefchaouen. Un de ces projets est déjà opérationnel depuis novembre 2002, dans les Provinces de Tétouan et de Chefchaouen, grâce à ONG italienne Movimondo. Le deuxième projet, qui sera réalisé par l'ONG CISS (Coopération italienne Sud-Sud) démarrera avec toute probabilité avant la fin du premier semestre 2003.

En ce qui concerne les Universités, plusieurs initiatives sont en cours de définition. La plupart de ces initiatives rentrent dans le cadre de programmes communautaires, comme par exemple le Programme SMAP (Programme d'actions prioritaires à court et moyen temps pour l'environnement). A ce propos l’université de Sassari réalisera le projet «DESERTNET ¬- Stratégie de lutte contre la désertification en zone aride» avec la participation active des populations pastorales locales en Afrique du Nord, avec la direction de l'Elevage, la DPA de Marrakech.

Au fur et à mesure l'approche italienne à la thématique de la protection environnementale et à la valorisation des ressources naturelles a pris une dimension de plus large envergure même au Maroc et, aujourd'hui, ces thèmes trouvent place au sein de presque toutes les initiatives de la Coopération italienne. La mise en place de technologies éco-compatibles représente, par exemple, un des critères prioritaires dans la sélection des projets qui peuvent bénéficier du financement de la ligne de crédit de 15 millions d'Euro pour les PME, financé par la Coopération italienne.

De même, la thématique ressources naturelles est devenue partie intégrante des initiatives de lutte à la pauvreté et de celles orientées à la création d'emploi; a ce sujet, par exemple, auprès du Programme du PNUD : «Appui à la lutte contre la pauvreté rurale, la désertification et les effets de la sécheresse» le Gouvernement italien finance aussi l'assistance technique de jeunes experts.

Les initiatives susmentionnées se situent dans le cadre de la stratégie actuelle de la Coopération italienne au Maroc envers l'amélioration des conditions de vie des populations locales à travers la promotion d'une gestion durable des ressources naturelles.

Par rapport à la stratégie future, la Coopération italienne consolidera les activités en cours, tout en restant prête à renforcer son implication au Maroc et en soutenant les principes du développement durable dans les politiques nationales. Pendant les prochaines années, un effort particulier sera consacré à favoriser la collaboration entre les Administrations locales italiennes et celles marocaines, surtout pour la mise en place d'actions visant la protection de l'environnement et la valorisation des ressources naturelles.