Event Atelier national sur le changement climatique, l’eau et le paiement pour les services environnementaux – cas du bassin de Tensift.

Le projet GIREPSE organise le 12 septembre 2015, un séminaire national qui se tiendra au siège de l'INAU à Madinat Al Irfane, Rabat, à partir du 9h du matin. Ce projet est mis en oeuvre par l’Association Marocaine des Sciences Régionales en collaboration avec des institutions nationales et internationales.

Download as iCalendar

Period 12/09/2015
Event location Siège de l'Institut National d'Aménagement et d'Urbanisme (INAU), Madinat Al Irfane, Rabat, Maroc
Contact person Abdellatif Khattabi, Ph.D,Professeur.
Email address: Khattabi@amsr.ma
Phone: 06 61 21 08 54/ 06 07 07 07 54
Geographical coverage Morocco
Keywords Projet GIREPSE, changement climatique, eau, paiement pour les services environnementaux,

Contexte:

Le Maroc en tant que pays à climat aride et semi-aride, vulnérable au changement climatique, présente de nombreux enjeux quant à l’avenir des ressources hydriques et leurs impacts potentiels sur les équilibres sociaux, économiques et écologiques. Le Bassin Versant de Tensift, zone d’étude du projet GIREPSE, est un choix pertinent eu égard aux enjeux et à la mouvance qui commencent à y être ressentis depuis une dizaine d’années pour la recherche de voies stratégiques d’une politique d’intégration et de conservation de l’eau.

La réflexion est menée à l’échelle de ce bassin mais avec focalisation de l’investigation sur le sous bassin versant de l’Ourika, en vue de développer des réponses efficientes et équitables à la minimisation des risques climatiques, à l’amélioration du système hydro-écologique et à la valorisation des biens et services environnementaux. En effet, la richesse du contexte socioéconomique et environnemental local et son apprêtement avéré à la mise en oeuvre du projet offre l’opportunité d’approcher convenablement la panoplie des éléments par lesquels la Gestion Intégrée des Ressources en Eau est déterminée sur le plan opérationnel et de l’approcher dans un contexte prenant en considération les enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Parallèlement, un travail de renforcement des capacités techniques des parties prenantes et des institutions à travers la formation et la sensibilisation est aussi considéré. La dimension Genre est investie à travers l’implication effective des femmes dans la réflexion menée dans le projet et dans sa mise en oeuvre. Le projet ambitionne de renforcer les capacités des décideurs et des communautés locales en matière d’adaptation au changement climatique, en évaluation des services environnementaux, en gestion intégrée des ressources hydriques, etc.

L’objectif global du projet de recherche est de formuler des orientations stratégiques pour une gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) au Maroc, émanant d’une compréhension des déterminants de la vulnérabilité au changement climatique et de la durabilité de l’offre de biens et services environnementaux en lien avec les ressources hydriques.

Le consortium constitué autour du projet est composé de plusieurs institutions de recherche et développement, nationales et internationales. Le chef de file (AMSR) est responsable de la coordination de la mise en œuvre des activités du projet. Il pourra aussi conclure des accords ou faire des ajustements nécessaires au plan de travail selon la nécessité et les besoins de mise en œuvre effective des activités du projet.

Programme:

9H00: Accueil et Inscription

9H30: Allocutions d’Ouverture:

  • M. Adidi Abdelaziz, Directeur de l’INAU
  • M. Hachmi Mohamed, Directeur de l’ENFI
  • M. Abdellatif Khattabi, Président de l’AMSR.

Session 1: Présentations Générales /Modérateur : El Hassani Ahmed /Rapporteur : M’Hamedi Nadia et Said Hajib.

9h45: Changement climatique au Maroc et dans le bassin de Tensift (Driouech F. et K. El Rhazi).

10H00: Vulnérabilité des ressources hydriques au Maroc à l’impact du changement climatique (Sinane M.).

10h15: Les enjeux de la conservation des ressources naturelles dans le bassin de Tensift et les jeux d’acteurs – cas du sous bassin de l’Ourika (Bouarais S., Khattabi A., Lahssini S., Zine Elabidine, Ouhammou A. et Meliho M.).

10H30: Le rôle de la végétation et des aménagements anti érosifs (seuils) dans la régulation des crues dans le bassin de l’Ourika ? (Rihane R., Lahssini S., Khattabi A., Sabir M., Lamrani Alaloui M., Affo S. et Hondode J.).

10h45 : La récréation et l’écotourisme dans la vallée de l'Ourika et la vulnérabilité aux cruesLa récréation et l’écotourisme dans la vallée de l'Ourika et la vulnérabilité aux crues (El Malki O., Khattabi A., Lamrani Alaoui M., El Bouziany M., Moudoud B., Ramarolafy H.).

11h00: Discussion.

Session 2: Table rond sur l’opportunité pour le paiement pour les services environnementaux hydrologiques dans un contexte de changement climatique – cas du bassin de Tensift .Modérateur : Ouhammou Ahmed /Rapporteurs : Zine El Abidine Abdenbi et Lamzah Assi.

11h45: Intervenants

  • Babqiqi Abdelaziz
  • El Harouni Khalid
  • Bennis Abdelhadi
  • Eddelani Oumhani
  • El Hassani Ahmed
  • Abdellatif Khattabi

13h00: Clôture.