Event Atelier national sur le soutien stratégique aux Aires et Territoires de Patrimoine Communautaire (APAC)

Le Programme de Micro Financements du Fond de l’Environnement Mondial « PMF-FEM/PNUD » et l’Association pour le Développement Durable, l’Ecologie et la Préservation de l’Environnement (ADEPE) organisent en collaboration avec le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable, un atelier national sous le thème « Soutenir la conservation de la biodiversité par les communautés locales, cas des aires et territoires du patrimoine communautaire APAC ».

Cet atelier a pour objectif de réunir les acteurs nationaux et locaux afin de débattre et d’échanger autour des questions stratégiques liées aux APAC au Maroc et mettre en œuvre les objectifs d’Aichi de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), notamment l’objectif 18 sur la protection des connaissances traditionnelles.

Télécharger en iCalendar

Période 20/12/2018
Lieu de l'événement Hôtel Farah à Rabat Place 16 novembre, Rabat 10000
Hôte PMF-FEM/PNUD, ADEPE, SEDD
Voir l'agenda http://ma.chm-cbd.net/liens/biblio/programme-et-note-de-conception-de-l-atelier-national-sur-le-soutien-strategique
Personne de contact Mme Badia Sahmy
Adresse de courrier électronique : badia.sahmy@undp.org
Couverture géographique Maroc
Mots-clefs APAC, communauté locale, conservation, biodiversité

Nouvelle catégorie d’aires protégées expérimentée à travers le monde, les Aires et Territoires de Patrimoine Communautaire (APAC) ou aires conservées par les communautés locales, diffèrent des aires protégées classiques, dans le sens où le choix des sites, les motifs de leur reconnaissance et de leur classement, leur délimitation,… sont décidés sur proposition des communautés locales, à travers les autorités coutumières et sur consensus au sein de la communauté.

En se fondant sur des initiatives endogènes de sauvegarde de sites de grandes valeurs culturelle, biologique ou écosystèmique, cette nouvelle approche de « conservation de la biodiversité» s’inscrit pleinement dans les principes fondamentaux du Développement Durable et répond aux Objectifs d'Aichi 20201 (Convention sur la Diversité Biologique (CDB), notamment l’objectif 11 - augmentation de la couverture des aires protégées; l’objectif 14 - sauvegarder les services écosystèmiques essentiels; et l’objectif 18 - protection des connaissances traditionnelles.  

Mais très souvent la réappropriation de l’espace territorial et la revitalisation des règles et des traditions ancestrales de gestion du patrimoine naturel local n’est pas chose facile du fait de la diversité des intervenants souvent avec des intérêts divergents, des menaces, des changements pas toujours favorables,… les communautés locales se heurtent parfois à des obstacles de taille -tel le manque de reconnaissance - qui perturbent leur fonctionnement. Mais les menaces ne sont pas qu’externes, des menaces internes peuvent également mettre à mal les institutions et les règles qui régissent les APAC. Cette situation été à l’origine d’une forte mobilisation de la communauté internationale pour une action d’envergure en faveur des APAC.

Le soutien stratégique aux APAC au Maroc, s’inscrit dans le cadre d’une initiative plus globale, portée par le Programme de Micro-Financement du FEM-PNUD2, dont le principal objectif est d'améliorer la connaissance et la reconnaissance de l'efficacité globale des aires conservées par les communautés locales en matière de conservation de la biodiversité, des moyens de subsistance durables et de résilience aux effets du changement climatique.