PDF Economie de la Biodiversité

Télécharger eco_biodiv.pdf ( 3 MB)
Afficher Open in browser
Upload date 20 Nov 2014
Couverture géographique Maroc
Mots-clefs Economie, Biodiversité
Date de publication 09/09/2009
Toutes les versions
# Nom du fichier Contributeur Upload date Taille Type de contenu
1 eco_biodiv.pdf (actuel) 20 Nov 2014 3 MB application/pdf
1 Arabic eco_biodiv.pdf (actuel) 20 Nov 2014 3 MB application/pdf
1 English eco_biodiv.pdf (actuel) 20 Nov 2014 3 MB application/pdf

Le Présent Rapport a été élaboré par Monsieur Abdelaziz Sbai de l'IVA Hassan II et ce dans le cadre de l'Etude Nationale de la Biodiversité au Maroc L rapport  vise à :

  • Collecter le plus grand nombre d'informations d'ordre  économique pouvant servir à l'évaluation économique des ressources biologiques.
  • Le travail a été réalisé en partie par l'expert de la composante économique, mais également grâce ce à la formule de concertation qui a été adopté le long de la réalisation de l'étude.

Ce Rapport reprend sous forme de thèmes indépendants les principaux éléments de la diversité biologique au Maroc d'un point de vue économique.

  • Thème 1 : Présentation de la méthode de l'étude : Il s'agit de concepts et d'approches spécifiques à l'évaluation des ressources biologiques, aussi bien d'un agencement de toutes les  étapes de l'Etude en vue de coordonner les travaux des différentes disciplines.
  • Thème 2 : Biodiversité et Macroéconomie. Il s'agit de choisir parmi des indicateurs socio-économiques au niveau national, ceux qui sont associés de plus proche à l'utilisation des ressources biologiques en l'occurrence :
  1. La demande globale des ressources via la grandeur démographique,
  2. L'évolution  des activités de production  de plus en plus utilisatrices des ressources biologiques
  3. L'évolution des activités de consommation  qui changent en fonction des revenus, des goûts mais également de la disponibilité des ressources.
  • Thème 3 : Les principales ressources biologiques d'intérêt économique 

Ce thème contient les principaux secteurs de la biodiversité, en particulier :

  1. Le littoral : Diversité des ressources, place dans l'économie nationale (production, consommation, exportation), menaces et éléments de réparation.
  2. Agriculture et élevage : Milieu où la biodiversité trouve toute son expression non seulement en termes de nombre d'espèces mais également dans une perspective de transformation du paysage rural  ou le local  cède la place à l'introduit.
  3. Les ressources forestières : diversité des espèces végétale et animale, évaluation des activités de chasse et de pêche, etc.
  • Thème 4 : Les ressources annexes végétales et animales

Ce thème est une illustration des principales utilisations des ressources biologiques dans deux perspectives différentes :

  1. La commercialisation des plantes aromatiques, médicinales,  épices, etc. : circuits de collecte, de transformation et de vente, importance commerciale.
  2. Un exemple d'utilisation des ressources annexes sauvage et naturelle par la communauté. Consommation, pharmacopée traditionnelle, sorcellerie, artisanat, etc.
  • Thème 5 : l'écotourisme : Encore embryonnaire, mais considéré dans les schémas d'aménagement du territoire rural comme une composante importante de développement intégré régional en particulier les zones de montagne.
  • Thème 6: Quelques orientations pour une meilleure évaluation économique de la biodiversité:

L'évaluation économique de la biodiversité n'est pas une simple procédure comptable. C'est un domaine nouveau, spécifique, les approches théoriques sont phase de validation, par conséquent au bout de chaque tentative d'évaluation il doit y avoir  des orientations nouvelles et complémentaires pour mieux se rendre compte des avantages et des coûts socio-économiques de la biodiversité.

  • Thème 7: Tableaux de synthèse ou sont repris l'essentiel des ressources biologiques dominantes au Maroc avec des indications sur l'espèce, l'utilisation, les valeurs monétaire et non monétaire. Ce tableau ne peut être complet et définitif que lorsque des informations techniques supplémentaires sont élaborées par les autres experts dans leurs domaines respectifs.