HTML Document Fiche technique du SIBE "Foum Assaka (L30)".

Release date 30/11/2006

  • Coordonnées (Lambert) : 29°07' N - 10°25' W.
  • Références des cartes : 1/50.000 – ASSAKA.
  • Province administrative : GUELMIM.
  • Centre administratif proche : Guelmim.
  • District forestier : Guelmim.
  • Région biogéographique :    n°22 - SAHARA Occ.
  • Superficie : au total presque 19.000 ha dont 500 - 350 et 1600 pour les 3 réserves biologiques et ce d'ouest en est.
  • Système foncier : Domanial.
  • Usages : pâturage - pêche - chasse - arboriculture – tourisme.
  • Caractéristiques bioclimatiques : Inframéditerranéen saharien et aride à hiver chaud.


Caractéristiques physiques    

  • Littoral bordé de falaises déchiquetées (piémonts du massif de Sidi Ifni), entrecoupées de courtes plages au droit des ravinements. La plus importante est celle de Foum Assaka.
  • Oued Assaka enchâssé dans des gorges tourmentées, parfois profondes ( en particulier au niveau de Massaoud). Pentes garnies d'arbrisseaux et d'arbustes et, par endroits, couvertes de cultures de Figuiers de Barbarie.
  • Relief collinéen sur le plateau au Sud de Bou Jérif et à l'Ouest des crêtes de Bou Semgane, dominé par une végétation macaronésienne exubérante (paysage unique en Afrique du Nord).

Flore

  • Paysage végétal exceptionnel et somptueux, dominé par une steppe macaronésienne à Euphorbes (Euphorbia echinus, E. regis-jubae et, dans une moindre mesure, E. balsamifera).
  • Région située au carrefour de trois divisions floristiques, et bon nombre de plantes atteignent ici leur limite de distribution méridionale ou septentrionale. Nombreuses macaronésiennes et endémiques -

Faune

  • Mer très poissonneuse; littoral riche en Pieds de Biche. 
  • Herpétofaune remarquable:
    • Diversité extrême constituant, avec la flore, la grande originalité de la région.
    • 22 espèces connues, dont 3 endémiques marocaines.
    • Eléments paléarctiques (en limite sud mondiale de répartition), sahariens et tropicaux y cohabitent. Parmi ces derniers citons le Cobra (représenté au Maghreb par une sous-espèce endémique; prospère, à Foum Assaka, plus que partout ailleurs au Maghreb), la Vipère heurtante et le Serpent mangeur d'oeuf : ces 3 remarquables relictes tropicales sont en danger d'extinction au Maroc.
  • Oiseaux :
    • 67 espèces nicheuses connues dans la région.
    • zone littorale d'hivernage importante pour le Goéland d'Audouin, le Bécasseau sanderling et le Grand cormoran.
    • L'intérieur des terres montre une abondance inégalée de la Chouette chevêche. Nombreux Rapaces diurnes (Faucons pèlerin et crécerelle, Buse féroce, Aigle de Bonelli). Zone de mélange d'espèces d'affinités paléarctiques (Perdrix gambra, Fauvette mélanocéphale, Traquet pâtre,..) et sahariennes (Traquets à tête grise et du désert, Courvite isabelle,..).
  • Mammifères :
    • 30 espèces connues dont une endémique marocaine (Crocidura tarfayaensis).
    • Présence de carnassiers : Hyène, Chat sauvage, Chacal (encore abondant).
    • Limite Nord, le long de l'océan, de la Petite gerboise (espèce saharienne).
    • Limite Sud du Rat rayé (Lemniscomys barbarus) et du Rat noir (Rattus rattus).
    • Dernière Gazelle vue en 1990 dans le Jbel Boû Dadêne.

Ecosystèmes et milieux    

  • Oued permanent en milieu aride présaharien; Côte rocheuse - Steppe à Euphorbes remarquable et de faciès unique (hauteur et densité) - écosystème à cortèges floristique et faunistique absolument exceptionnels (carrefour biogéographique).