HTML Document « TAMOUNTE » pour la préservation et la gestion durable de l'Arganeraie dans la zone de Chtouka Ait Baha

  • Lieu : Douar TAKSBITE , Commune rurale de BelFaa Chtouka Ait Baha, Sous Massa Drâa,
  • Durée :24 mois.
  • Partenaires :
    1. Association ALWAHDA Taksbite.
    2. Réseau des Associations de la Réserve de Biosphère Arganeraie RARBA, Coordination Chtouka Ait Baha.
    3. Agence de développement Social ADS.
    4. Union Européen Programme MEDA.
    5. GTZ.
    6. Commune Rurale BELFAA.
    7. Délégation des eaux et fores de Chtouka Ait Baha.
Date de publication 17/07/2008
Couverture géographique Maroc, Chtouka Ait Baha
Mots-clefs Projet, Arganier, Plantation, Régénration

Objectifs :

Objectifs globaux :
  • L'arganier est regénéré et protégé dans la zone d'intervention de la coordination provinciale du RARBA (Réseau des Associations de la Réserve de Biosphère Arganeraie ) de Chtouka Ait Baha
  • La population est impliquée dans la gestion des ressources naturelles spécialement l'arganier
Objectif spécifique :

La zone plantée est régénérée et les capacités d'intervention des groupes cibles dans le domaine la gestion des ressources naturelles, spécialement l'arganier, sont améliorées

Résultats :

Trois résultats ont été assignés à ce projet :

  1. Résultat 1 : Les terrains mis à la disposition du projet sont plantés et protégés.
  2. Résultat 2 : Les associations sont sensibilisées et formées sur des thèmes de la gestion des - ressources naturelles, spécialement l'arganier
  3. Résultats 3 : La gestion du projet est assurée.

Activités :

  • Plantation de 42 hectares d'arganier.
  • Mise en clôture des terrains plantés.
  • Assurer l'irrigation des plants.
  • Organisation d'une campagne de sensibilisation au profit de la population du douar Taksbit sur le thème de la gestion des ressources naturelles.
  • Organisation d'une formation au profit de la population sur les techniques de la préparation des sols et la plantation de l'arganier.
  • Organisation d'une formation au profit des associations adhérentes au RARBA, en matière de gestion des ressources naturelles.
  • Organisation d'une formation en faveur des animateurs du RARBA dans le domaine de l'identification des besoins.
  • Organisation d'un voyage d'échange, au profit des associations du RARBA aux associations De la coordination provinciale de RARBA de Chtouka Ait Baha à Taroudant.
  • Organisation d'un voyage d'échange, au profit des associations du RARBA, au douar Taksibte.
  • Edition et publication d'un document de synthèse.
  • Assurer la visibilité du projet.

Groupes cibles :

  • Population du douar Taksbite (environ 2000 personnes).
  • Membres de l'association Alwahda Taksbite 9.
  • Membres des associations adhérentes au RARBA, coordination provinciale Chtouka Ait Baha (50 associations).
  • Animateurs locaux du RARBA : 12.
  • Par effet multiplicateur, le nombre des bénéficiaires dépassera de loin ces chiffres.

Coordonnées :

Adresse BP 76 , HAd Belfaa , 80250- Chtouka Ait Baha.
Fax : 028-20.96.43 Mobile : 066-46.47.00

Le projet d'appui à la préservation et la gestion durable de l'arganeraie "Tamounte II " dont l'atelier de lancement a eu lieu le 10/04/2008 au siège de la Commune Rurale de Belfaa de la Province de Chtouka, s'inscrit dans le cadre de la poursuite des efforts déployés par l'Association de Développement local "ALWAHDA Taksbite " en partenariat avec L'Unité de gestion du Projet Arganier de l'Agence de Développement Social et Les Services des Eaux et Forêts visant l'implication des populations à travers le tissu associatif local dans la préservation et la gestion rationnelle de l'arganeraie au niveau de cette Province .

Le projet est conçu de manière intégrée et comporte une composante qui forme son noyau dur, portant sur la régénération de l'arganier sur une superficie de 70 Hectares dans la région de Taksbite qui se trouve dans un état très dégradé et menacé notamment par l'érosion éolienne et l'ensablement.

Fort de son succès lors de la 1ère expérience et des acquis obtenus par le projet " Tamounte I ", reflétés par des résultats tangibles en terme d'appropriation des valeurs de préservation et de gestion durable de l'arganier par les populations locales et du taux élevé de réussite des plantations , le nouveau projet contractualisé entre l'Association ALWAHDA et l'Agence de Développement Social représentée par l'Unité de gestion du Projet Arganier (UGP) à Agadir Taksbite, constitue une 2ème phase devant assurer une continuité dans l'extension des superficies reboisées en arganier et permettra à cette Association de capitaliser davantage son expérience et consolidera son savoir faire dans le montage ,le suivi et la conduite de la réalisation des projets de préservation de l'arganier dans le cadre d'une approche concertée et participative avec les populations locales. Le projet est financé dans le cadre du Projet Arganier par l'Agence de Développement Social et l'Union Européenne au Maroc à raison de 80% et réalisé en partenariat et l'appui technique des Services de la Direction Régionale des Eaux et Forêts Sud-Ouest du Maroc .Le reste soit 20% est cofinancé par l'Agence Allemande d'Assistance Technique (GTZ) et l'Association.

La durée du projet est de 24 mois (2007/2009) et prévoit le développement et l'extension des superficies de l'arganier à travers (i) la régénération, la plantation et la mise en défens de 70 Ha de superficie, (ii) la sensibilisation de la population de la zone de Taksbite et de la région de Belfaa sur la l'importance et la nécessité de la préservation et la gestion durable des ressource naturelles et (iii) la formation technique au profit des acteurs locaux et membres de l'Association Alwahda sur la préparation du sol et la plantation de l'arganier, la gestion des ressources naturelles et sur les techniques de montage et gestion des projets de préservation .

Au-delà des effets directs induits par les différentes composantes du projet sur l'environnement socioéconomique de la zone et de son écosystème, la régénération de l'arganier constituera à moyen et à long terme un rempart vert et une barrière solide contre l'ensablement et la désertification qui menacent d'une manière permanente la région.

L'implication et l'adhésion de la population locale du projet constitue l'un des points forts de l'approche participative prônée par le projet et un atout indéniable pour sa réussite.

La plantation qui sera réalisée sur des terrains privés mis à la disposition du projet par ces populations, démontre le niveau élevé d'appropriation de ces dernières aux objectifs et actions de la préservation de l'arganier. Cette appropriation est tellement visible et palpable à travers l'indicateur d'accroissement de la superficie qui est passée de 42 Ha dans le 1èr projet " Tamounte I " à 70 Ha dans le 2ème deuxième projet " Tamounte II ".

Le projet « Tamounte I » de par son approche originale basée sur la concertation avec les populations et leur participation à toutes les étapes du projet et implication directe dans le suivi et la gestion des actions a permis de créer une dynamique locale qui est en train de changer les comportements et d'ancrer la culture de la préservation et protection de l'arganier au sein des populations et entraîner, par conséquent, une évolution positive de l'environnement socioéconomique de la zone capable de générer dans le temps de la valeur ajoutée locale à partir des produits de l'arganier.