News 2011, année internationale des forêts

Les Nations unies ont déclaré 2011, année internationale des forêts. L'objectif est de protéger cet écosystème aux services indispensables pour l'Homme, d'autant qu'il couvre 50% de la biodiversité terrestre, et est en proie à une déforestation émettrice de 18% des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Source Kisito Ndour / Aufait Maroc
Date de publication 28/01/2011
Couverture géographique Monde,
Mots-clefs Forêts,Année International,Sensibilisation,

Les forêts régulent le climat, produisent des espèces végétales et animales, et joue un rôle essentiel dans le cycle de l'eau et l'atténuation des impacts du changement climatique, rappelait récemment Omar Mhirit, spécialiste en forêt au Haut commissariat des eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

Selon l'Organsiation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), chaque année 13 millions d'hectares sont perdus dans le monde à cause de la déforestation.” Au Maroc, la déforestation emporte chaque année quelque 33.000 hectares.

Un projet pour la région MENA

Récemment, les forêts ont fait l'objet d'un projet régional dans la région MENA (Moyen Orient-Afrique du Nord): “Adaptation au changement climatique des conditions régissant la politique forestière dans la région MENA”.

Regroupant le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, la Turquie, la Syrie et le Liban, le projet est bâti sur quatre composantes: “Renforcer les capacités des administrations forestières en matière de gestion durable des forêts”, “créer des relations interinstitutionnelles avec d’autres secteurs”, “améliorer la sensibilisation du grand public au changement climatique et à la valeur des forêts” et “mobiliser un appui externe et établir des partenariats pour la gestion durable des forêts dans le contexte du changement climatique”.