News La 15ème Session de l''Académie Hassan II des sciences et techniques.

Les recommandations de la 15è session plénière solennelle 2020 de l’Académie Hassan II des sciences et techniques, qui s’est ouverte mardi à Rabat, sous le thème "Patrimoine naturel et développement durable” doivent être transformées en politiques publiques et plans d’action, a affirmé le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

Concerned URL http://www.mapexpress.ma/actualite/opinions-et-debats/academie-hassan-ii-sciences-techniques-les-recommandations-15e-session-pleniere-doivent-etre-transformees-en-politiques-publiques-plans-daction/#.XlevEM4l-aw.whatsapp
Source mapexpress.ma
Release date 27/02/2020
Geographical coverage Morocco
Keywords biodiversity

Intervenant en ouverture de cette session, qui se tient sous le thème “Patrimoine naturel et développement durable”, M. El Otmani s’est félicité du thème choisi pour cette rencontre de tris jours, soulignant que le Maroc connait un stress hydrique mais pas une crise, vu la pénurie des précipitations.

“Nous sommes invités à prendre les mesures appropriées pour protéger notre avenir hydrique”, a-t-il indiqué, ajoutant que les axes de cette session sont tellement importants que leurs recommandations doivent être transformées en politiques publiques, programmes et plans d’action, avec l’implication du citoyen qui doit participer à la protection du patrimoine naturel, géologique, forestier ou hydrique soit-il.

Pour sa part, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a mis en avant la richesse en biodiversité dont recèle le Royaume, notant que cette rencontre va permettre aux différents experts de réfléchir sur les moyens de conserver ce patrimoine naturel, de le valoriser et de sensibiliser à la question environnementale.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre a indiqué que cette session favorise le débat autour d’aspects qui concernent les écosystèmes forestiers, notamment la forêt de Maamora, l’une des grandes forêts de chênes à l’échelle mondiale, mais aussi la cédraie et l’arganier qui sont un véritable patrimoine qu’il faut valoriser, sans oublier les zones humides comme à Sidi Boughaba, Akhfennir et Dakhla.

De son côté, le Ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, a salué cette initiative, rappelant les feux de forêt en Australie et aux États-Unis et les inondations en Europe, pour en conclure que c’est un “horizon inquiétant” pour l’humanité “si nous n’agissons pas rapidement”.

M. Ouaouicha a affirmé que le Maroc a démontré, lors de la COP22 à Marrakech, son engagement fort aux côtés des pays engagés dans la sauvegarde du patrimoine naturel et de la planète, ajoutant que les recommandations issues de cette 15e session seront d’une utilité pour la préservation du patrimoine naturel national.

A travers cette session, l’Académie Hassan II des sciences et technique entend traiter dans le cadre de son thème scientifique général, le maintien de l’équilibre des écosystèmes de la planète Terre qui passe par la nécessité d’inventorier, de protéger et de préserver le patrimoine naturel.

La cérémonie d’ouverture de cette session a été marquée par la présence notamment du Conseiller de SM le Roi, Andrey Azoulay, du Secrétaire d’Etat espagnol à l’Environnement, Hugo Alfonso Morán Fernández, du Secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan II des sciences et techniques, Pr. Omar Fassi-Fihri et d’une pléiade de personnalités des mondes diplomatique, académique et scientifique.

Please note that this information has expired.