News Association Mazagan/ Le patrimoine naturel, outil pour un développement socio-économique local durable

L’association Mazagan-El Jadida pour le patrimoine AMEP, a organisé récemment à la salle Chaibia TALLAL, à la Cité portugaise à El Jadida une conférence inaugurale de ses activités au titre de son programme d’actions 2014.

Lien relatif http://www.lopinion.ma
Source Mohamed RASSAM
Date de publication 28/01/2015
Couverture géographique Maroc-El Jadida,
Mots-clefs Association Mazagan-El Jadida, patrimoine naturel, outil pour un développement,

Sous le thème "le patrimoine naturel, outil pour un Développement socio-économique local durable", cette conférence a été organisée en partenariat avec la Faculté des Sciences de l’Université Chouaib Doukkali à El Jadida et de la Direction Régionale de la Culture d’El Jadida.

Animée par Mme Ezzoura Errami, professeur chercheur à la Faculté des Sciences et membre fondatrice de l’Association, cette conférence a été suivie par une assistance composée d’experts, d’hommes et de femmes de sciences ainsi que de nombreux membres de cette association intéressés à la thématique patrimoine, sa préservation et sauvegarde ainsi que son utilisation à des fins de développement socio-économique local durable au niveau des villes et de la région des Doukkala.

Passant en revue les différentes formes de patrimoine naturel, matériel et immatériel et les formes et critères élaborées au niveau de l’UNESCO, la conférencière a rappelé que l’extension spatiale du patrimoine a permis une territorialisation du patrimoine ou vu sous un autre angle, une patrimonialisation des territoires. Au niveau de la patrimonialisation de la nature, amorcée dès le 19ème siècle, cette dernière n’a cessé de progresser grâce au succès du concept de développement durable.

La conférencière a présenté les différents sites classés patrimoine mondial au Maroc dont la Cité portugaise à El Jadida et a donné, en outre un bref aperçu sur le classement des aires protégées en fonction de leurs caractéristiques, de leur vocation et de l’envergure socio-économique, tel que les parcs nationaux, les parcs naturels, les réserves biologiques, naturelles et les sites naturels.

Prenant en considération que la biodiversité et la géo diversité sont une source importante de richesses économiques contribuant au développement local et national, la conférencière, au nom de l’Association Mazagan-El Jadida pour le Patrimoine a fait un appel pour le développement du géo tourisme et la promotion des géoparcs à des fins de développement durable local en partenariat avec les populations locales dans les Doukkala, eu égard aux potentialités patrimoniales naturelles, matérielles et immatérielles de la Région.
En effet, la Région dispose d’une grande diversité naturelle, géomorphologique, géologique, culturelle et d’écosystèmes variés, tel que le complexe lagunaire Sidi Moussa-Oualidia qui présente un intérêt écologique certain, des plages, l’un des cours d’eau le plus régulier du pays, à savoir Oued Oum Er-Rabia, des grottes datant de la préhistoire, telle que la grotte de Khenzira en face du site de Jorf Lasfar à 17 Kilomètre d’El Jadida, le bassin de Sidi Said Maachou, le site de Tit, actuel Moulay Abdallah, Al Madina Al Gharbia et la Kasbah de Boulaaouane construite en 1710 par le Sultan Moulay Ismail.

Les différents thèmes développés lors de cette conférence ont suscité une vive discussion et ont permis une sensibilisation au patrimoine, à sa sauvegarde et à la nécessité d’y recourir comme outil de développement local durable.





Veuillez noter que cette information a expiré.