News Atelier régional au Caire sur la biodiversité

«La biodiversité et les finances» est le thème d'un atelier régional, qui réunira les 29 et 30 novembre au Caire les représentants des gouvernements des pays arabes avec l'objectif de débattre des résultats du dernier sommet de Nagoya (Japon), selon la Ligue arabe.

Source Le Matin / Map
Date de publication 29/11/2010
Couverture géographique Maroc
Mots-clefs Biodiversité, Mobilistaion financière, CDB, PNUE, League Arabe

Initié par le secrétariat technique du Conseil des ministres arabes chargé de l'environnement, cet atelier sur la biodiversité et les finances sera «la première réponse régionale aux résultats du sommet de Nagoya et l'une des premières activités dans la région arabe visant à soutenir leur mise en œuvre», selon la même source.

L'atelier, organisé en collaboration avec le bureau régional du Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) pour l'Asie occidentale et le secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, a pour objectif l'élaboration d'un programme arabe sur la biodiversité et les finances pour la période allant jusqu'au 2020.

Il servira également de base pour l'élaboration d'un plan efficace d'action régionale pour une stratégie de mobilisation des ressources et l'élaboration de mécanismes financiers novateurs, ainsi que de plate-forme pour développer une vision et des engagements communs, ainsi que des actions concrètes de financement pour les pays arabes et leurs partenaires extérieurs dans le but de soutenir la mise en œuvre dans la région du plan stratégique 2011-2020.

La stratégie de mobilisation des ressources, en vertu de la Convention, est une des mesures majeures résultant du Sommet de Nagoya, adoptée par les Parties à la Convention sur la diversité biologique lors de la dixième réunion de la Conférence des Parties.

A travers la stratégie de mobilisation des ressources, les gouvernements se sont engagés à accroître sensiblement les ressources financières, humaines et techniques provenant de toutes les sources, en équilibre avec la mise en œuvre effective de la Convention, du Plan stratégique pour la période 2011-2020 et du développement de stratégies de mobilisation des ressources propres à chaque pays avec l'appui financier et technique du secrétariat de la Convention et celui du Fonds pour l'environnement mondial.

Les gouvernements avaient, en outre, décidé d'adopter des objectifs quantitatifs et qualitatifs à la onzième réunion de la Conférence des Parties à condition que des bases solides aient été identifiées et approuvées et qu'un cadre de présentation de rapports efficace ait été adopté.

Les recommandations issues du sommet de Nagoya, adoptées par les gouvernements lors de la dixième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, comprennent notamment le Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation, le Plan stratégique pour la Convention sur la diversité biologique pour la période 2011-2020, et une stratégie de mobilisation des ressources.