News Biodiversité et changement global : L'Uae sollicitée par le projet espagnol Cambio

L'Université Abdelmalek Essadi (Uae) à Tétouan vient d'être sollicitée par le projet espagnol Cambio relevant du programme «Campus de Excellencia International» (Cei) sur la biodiversité, l'environnement et le changement global, projet intégré par six Universités andalouses et le Conseil supérieur de recherches scientifiques (Csic).

Source LeMatin/Map
Date de publication 18/02/2011
Couverture géographique Maroc,Espagne,
Mots-clefs Recherche,Biodiversité,Changements globaux,Partenariat,Université,

Lors d'une rencontre tenue récemment au siège de l'Université entre le président de l'Uae, Houdaifa Ameziane, et la directrice du «Cei CamBio», Pilar Paneque, l'entretien a porté sur l'intégration de l'Uae à ce projet eu égard au rôle prédominant que cette dernière dans le rapprochement entre les deux rives de la méditerranée et en particulier les relations étroites de coopération qui lient cette université à un certain nombre d'universités andalouses.

L'Uae qui entend associer d'autres Universités marocaines à cette importante initiative, a donné ainsi son accord de principe et agira pour l'instant, en tant qu'intermédiaire entre ce projet du «Campus Transfronterizo del Estrecho de Gibraltar» (Campus transfrontalier du Detroit de Gibraltar) et autres Universités, centres de recherches et entreprises du Maroc.

Le «Campus Transfronterizo del Estrecho de Gibraltar», qui aura son siège au campus Algesiras de l'Université de Cadiz, est une initiative intégrée dans le projet du Cei CamBio dont l'objectif est de servir de plateforme d'enseignement et de recherche en matière de biodiversité et du changement global.

Cette initiative qui se veut un mécanisme à même de résoudre les problèmes que partagent les deux rives de la Méditerranée en matière de biodiversité et du changement global à travers un coopération plus étroite, compte déjà sur le soutien financier du ministère espagnol de l'Education à travers son programme Cei.

Ainsi, le «Campus Transfronterizo» se basera sur l'expérience des initiatives antérieures telles que la «Aula Universitaire del Estrecho» (Aua) de l'université de Cadiz (Uca, une des six universités à l'origine du projet Cei Cambio, pour la création, entre autres projets, de trois chaires transfrontalières qui permettront de donner une nouvelle impulsion aux recherches sur les ressources maritimes, les sources d'énergie renouvelables et la contamination maritime.

L'entretien auquel ont pris part également le vice-president de l'UAE, Hassan Ezbakhe, et son homologue de l'Uca, Francisco Trujillo, a également porté sur la participation du projet Cei CamBio en tant que promoteur du «Euromediterranean Scientific Congress of Engineering» (EMSCE 2011) prévu à Algesiras les 19 et 20 mai et auquel prendront part des scientifiques et entrepreneurs du Maroc, de Tunisie et d'Algérie ce qui permettra de renforcer la collaboration dans le cadre du projet Cei.

Le Cei CamBio intègre les Universités d'Almeria, Cadiz, Cordoba, Huelva et l'université internationale Andalouse.