News Des associations et des experts examinent l’écosystème de la zone côtière de Ras El Ma.

A l’occasion de la journée internationale des zones humides, honoré habituellement le 02 Février de chaque année, et pour sensibiliser la population et les décideurs sur l’importance des zones humides dans le domaine de la biodiversité pour les oiseaux et le cycle d’eau ainsi que les habitants avoisinants, des associations environnementales du nord du Maroc ont organisé il y a quelques jours au siège du Conseil de la région orientale d’Oujda, une table ronde pour contribuer à trouver des solutions au problème, qui a imposé son existence après le projet d’assainissement liquide dans la zone cotière de Ras El Ma qui est en voie de construction, et le choix de l’embouchure de Moulwiya ensemencé par l’accord de Ramsar comme un site pour se débarasser des eaux usées.

Lien relatif http://www.almassaepress.com
Date de publication 22/01/2015
Couverture géographique Maroc,
Mots-clefs Journée internationale des zones humides, biodiversité,zone cotière de Ras El Ma, écosystème,

Cet événement environnemental important comprenait trois exposés de la part de Mr. Hadi Moha, le représentant du Bureau national de l'eau et de l'électricité sur les données techniques du projet d’assainissement liquide de la zone Ras El Ma, Mr.Benata Mohammed, le coordonnateur de l’assemblé environnemental du nord du Maroc et le président de l’espace solidarité et coopération de la région orientale sur l’état de la biodiversité du site Ramsar de l’embouchure de Moulwiya, et les risques qui menacent son avenir, et finalement Mr. Kamal Kasri, le représentant de la population avoisinant  de l’embouchure. Ces représentations sont suivies par des interventions des participants qui ont exprimé leurs préoccupations et ils ont proposé certaines solutions pour préservé la diversité biologique de ce site.

La réunion a conclu de faire des recommandations qui préconisent l'élaboration d'une stratégie nationale pour préserver les zones humides et l'application de la Convention de Ramsar, et la mise en place du site de l’embouchure de Moulwiya à la loi 07-22 concernant les aires protégées, et la nomination d'un organisme responsable reconnu qui sera chargé de gérer la région selon le plan de gestion et de fourniture en ressources humaines et matérielles nécessaires pour bien mener les taches, ainsi que la mise en place et l’application d’un plan de gestion du site, et l'application des mécanismes de travail pour consulter tous les utilisateurs du site, y compris la population et les organisations non gouvernementaux, et en plaçant un Comité de gestion d'aire protégée selon les lois qui la régissent, et d'assurer des techniques qualitatives pour la production  des eaux traités de bonne qualité  pour une réutilisation en agriculture , pour l’irrigation des espaces verts, les terrains de golf ou bien  pour  les zones humides au bénéfice des oiseaux et de la biodiversité.

 

Veuillez noter que cette information a expiré.