News La biodiversité expliquée aux élèves à Settat

Settat, 04/12/10-La biodiversité et la préservation de l'Environnement étaient au centre d'une rencontre pédagogique et scientifique organisée, vendredi à Settat, au profit d'élèves des branches scientifiques, par l'Académie régionale d'Education et de Formation de Chaouia-Ouardigha et l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques.

Source Map
Date de publication 06/12/2010
Couverture géographique Maroc, Settat
Mots-clefs Sensibilisation, Elèves, Biodiversité

Cette rencontre, à laquelle ont pris part un groupe d'élèves scientifiques et d'enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre de la province de Settat ainsi que les délégués du ministère dans la région de Chaouia-Ouardigha et des cadres de l'Académie, a été organisée dans le cadre des Journées : " Les jeunes et la science au service du développement : 2010, année internationale de la biodiversité (29 novembre-04 décembre 2010)".

La rencontre, qui s'inscrit dans le cadre d'un programme d'activités initiées par le ministère de l'Education nationale, en partenariat avec l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques, a été animée par M. Mohamed Ramdani, professeur-chercheur en écologie à l'Institut scientifique de Rabat, ainsi que par MM. Mohamed Zaki, directeur de l'Académie régionale d'Education et de Formation de Chaouia-Ouardigha, et Omar Sobhi, membre de l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques, spécialiste en Science marine.

Evoquant les dimensions économique, sociale et environnementale liées au développement, M. Ramdani a expliqué que depuis le sommet de Rio, le conflit d'intérêts n'a pas cessé d'opposer les pays industrialisés et les pays en développement et la question concernant la gestion de ces trois dimensions de manière rationnelle, pour un développement durable, continue à être posée.

Après avoir souligné l'importance de la diversité au Maroc selon les régions et milieux (marin, montagneux, saharien ou rural en général), il a indiqué que le biodiversité marocaine est riche en espèces et est située parmi les plus élevée du bassin méditerranéen.

La faune totale identifiée au Maroc comprend 24 000 espèces, la faune marine et semi-pélagique 7136 espèces et la faune planctonique 1063, a-t-il précisé.

Il a, par ailleurs, passé en revue les espèces nouvelles pour la science, sur le plan international, et sur l'étude desquelles les chercheurs se penchent.

De leur côté, MM. Zaki et Sobhi ont mis en exergue l'action du ministère et de l'Académie pour assurer la passerelle entre l'enseignement secondaire et l'université par l'organisation de conférences, d'ateliers et de visités aussi bien au profit des élèves que de leurs professeurs.

Ces activités sont à même de susciter la curiosité des élèves et de développer l'esprit de recherche chez eux, a-t-on également, assuré tout en soulignant l'importance des partenariats avec les universités aussi bien marocaines qu'étrangères.

Lors de cette rencontre, dont le programme comprend également l'organisation d'ateliers dans quatre établissements scolaires de la province, des rencontres avec les élèves et des visites de terrain, d'autres intervenants ont rappelé aux élèves que les espèces constituent l'élément central de la diversité biologique, ou biodiversité qui représente l'ensemble des espèces vivantes présentes sur la Terre.

Les différents écosystèmes renferment différents ensembles d'espèces et de processus d'écosystèmes, a-t-on expliqué, ajoutant que la meilleure façon de protéger les espèces et la diversité génétique au sein des espèces consiste à protéger les écosystèmes de ces dernières.