News Le Jardin zoologique national fête son troisième anniversaire.

Le Jardin Zoologique National a célébré le 09 Janvier 2015 à Rabat, son troisième anniversaire par l'organisation de deux journées centrées sur ses missions majeures et structurantes de conservation des espèces sauvages, d'éducation et de sensibilisation du public à la protection de l'environnement.

Lien relatif http://www.menara.ma/fr/
Source MAP
Date de publication 12/01/2015
Couverture géographique Maroc
Mots-clefs Jardin Zoologique National, troisième anniversaire, gazelles au Maroc

Un communiqué du Jardin zoologique, dont copie est parvenue vendredi à la MAP, annonce l’organisation, de la deuxième conférence scientifique sous le thème "les gazelles au Maroc, patrimoine national à conserver, à développer et à valoriser: quelle politique ? Quelle approche de reconstitution des foyers fondateurs ex-situ et de translocation in-situ?". Cette conférence a permis de réunir un panel de scientifiques et de gestionnaires de la faune pour débattre des principaux acquis en matière de conservation et de gestion des populations d'ongulés sauvages et les défis à relever pour les années à venir, ajoute le communiqué.

Le thème choisi pour cette conférence scientifique coïncide avec l'achèvement de la planification décennale du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la désertification (HCEFLCD), 2005-2014 en matière de gestion de la faune sauvage et ses habitats, et le lancement du nouveau programme décennal 2015-2024.

Pour rappel, le HCEFLCD avait élaboré une stratégie nationale de conservation des sept espèces d'ongulés sauvages. Trois espèces de ces ongulés se trouvent toujours à l'état sauvage, à savoir, la gazelle dorcas, la gazelle de cuvier et le mouflon à manchettes, précise le communiqué, faisant savoir que quatre espèces ont été réintroduites dans des espaces protégés sous forme d'enclos. Il s'agit de la gazelle dama mhorr, l'addax, l'oryx et le cerf de bérbérie.

Ladite stratégie couvre à la fois les populations sauvages et captives selon une approche de conservation et de gestion, du troupeau national de chaque espèce. Des résultats satisfaisants ont pu être atteints durant le programme décennal 2005- 2014, dont notamment le maintien à l'état sauvage des populations de la gazelle dorcas, de la gazelle de Cuvier et du mouflon à manchettes ainsi que la restauration de certains de leurs habitats. Les effectifs de la gazelle de cuvier dépassent aujourd'hui les 2000. Le Maroc dispose des plus grands stocks mondiaux des gazelles dorcas, des gazelles dama, des oryx et des addax répartis sur 26 enclos (la population captive de la gazelle dorcas dépasse les 4000, dont 370 gazelles dama). L'établissement de groupes fondateurs : Addax et Gazelle dama, dans la station d'acclimatation de la faune saharienne de Safia dans la province de Bir Guendouz, et de l'Oryx et de la gazelle dama dans la station d'acclimatation de Msissi, souligne-t-on de même source.

Acteur engagé en matière de mise en oeuvre de cette stratégie nationale, le Jardin zoologique national joue un rôle fondamental notamment par la constitution des noyaux de sécurité de la faune sauvage nationale d'une part et l'accompagnement et l'encadrement des opérations de translocation visant la réhabilitation des espèces dans leurs milieux naturels d'autre part.

Lors de cette journée, une convention de partenariat a été signée entre le Jardin zoologique national, le Parc des Félins en France et l'Association SOS Félins dans le but de conserver les espèces carnivores sauvages du désert. Ainsi, en vertu de cet accord, les signataires ont convenu de renforcer leur partenariat dans le domaine de la recherche scientifique et la mise en oeuvre d'un programme de sensibilisation et d'éducation axé sur la conservation des carnivores du désert marocain en particulier le chat de sable.

La célébration se poursuit la journée du samedi, à travers la programmation de diverses activités d'animation à l'adresse du public. Il s'agit principalement du show d'Aras et du spectacle des tambours avec présence de mascottes d'animaux au sein du Jardin zoologique national.

Depuis son ouverture en 2012, près de 1.9 millions de visiteurs ont découvert les lieux. Aujourd'hui les 25 hectares (en exploitation actuellement) du zoo hébergent 150 espèces pour 1800 animaux représentant les mammifères, les oiseaux et les reptiles, rappelle le communiqué.

 

Veuillez noter que cette information a expiré.