News Le Maroc a abrité une formation des gestionnaires du mécanisme d'échange d'information (CHM) sur la biodiversité

Le Maroc a organisé un une formation des gestionnaires des CHM dans quelques pays arabes: la Jordainie, l'Iraq, le Yémen le Soiudan et le Maroc, avec l'appui de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de la Belgique. La formatiion a pour objectif principale d'aider ces pays à développer chacun son propre CHM. L'ouverture de cette formation a été donnée par le Point focal National Marocain de la Convention sur la Diversité Bilogique, Mme Latifa Lakfifi, par le Point Focal belge du CHM, Mr Han de Koeijer, et par la représentante de la Ligue Arabe, Melle Nermine Wafae.

Source CHM
Date de publication 20/09/2011
Couverture géographique Maroc,Yemen,Jordanie,Uraq,Soudan,
Mots-clefs CHM,Formation,Pays Arabes,

Madame Lakfifi, a prononcé un discours d'ouverture au nom de Monsieur le Secrétaire Général du Département de l'Environnement. Elle a remercier l’Institut Royal des Sciences Naturelle de la Belgique pour l’appui financier et technique pour l’organisation de cette formation. Elle a souligné que ce mécanisme est conçu pour être aussi une vitrine nationale qui met en exergue autant les richesses que les efforts déployés dans le domaine de la biodiversité et l'état de la mise en œuvre de la CDB. Elle a souhaité la création d’un portail régional des pays arabes sur la biodiversité.

Melle Nermine Wafae a qualifié cette atelier de formation un tournant dans la région et il est la quatrième réunion régionale qui s'est tenue dans la région pour mettre en oeuvre les objectifs internationaux pour réduire les pressions directes sur la biodiversité et promouvoir une utilisation durable des ressources. Elle a indiqué que la création d'un portail électronique pour l'échange d'information serait de promouvoir la réalisation des objectifs de 2020 d'Aichi et la nouvelle stratégie internationale pour la diversité biologique, adoptée par le sommet de Nagoya, qui a des objectifs ambitieux et un plan d'action réaliste pour protéger la biodiversité techniques sur la diversité biologique. Elle propose l'intégration des citoyens locaux dans le réseau de surveillance des espèces menacées en utilisant un service de téléphonie mobile tels que ce qui se passe en Europe et en Asie de l'Est, et de relier ces réseaux avec des laboratoires de recherche et centres d'éducation dans les universités.  

Elle a également lancé un appel urgent à exhorter tous les pays arabes à participer à des ateliers de l'avenir pour aider à l'établissement de mécanismes nationaux pour l'échange d'informations, de développer les techniques de l'éducation et l'intégration des concepts de l'éducation, l'innovation, l'éducationet de sensibiliser à l'importance et la valeur des services de la biodiversité à l'aide de divers médias.

A la fin de cette formation la majorité des objectifs fixés au départ ont pu être attiendre, à savoir : 

  • Les participants sont familiarisés avec le site web CHM du Maroc et sont capables d’ajouter de l’information à l’endroit approprié du site.
  • Un plus grand nombre de personnes est impliqué dans l’échange d’informations et de données sur la Biodiversité au Maroc.
  • Les informations sur la Biodiversité (ou tout autre information utile) non disponibles sur le Web auparavant y sont maintenant diffusées.
  • Un réseau actif pour le CHM marocain est mis en place.
  • Des points focaux des pays partenaires du Maroc dans le cadre de la coopération Sud-Sud seront capables de commencer un réseau CHM dans leurs pays et ajouter des informations sur leurs sites nationaux CHM

Au terme de cet atelier, les participants ont recommandé de :

  • Créer et développer  un espace de discussion entre les membres de la plate forme
  • Sensibiliser les décideurs des institutions de recherche, d"enseignement et les départements ministériels sur l'intérêt de cette plateforme;
  • Lancer un Service Formation à Distance pour le membre de la plateforme
  • Organiser une formation pour l’Administration de la Site web CHM maroc
  • Développer d'avantage la version Arabe du portail CHM Maroc en s'assurant de l'utilisation de la terminologie appropriée (Traduction Français Arabe à revoir).
  • Développer dans le Site Web CHM Maroc une partie WEB MAPPING qui permettra l’accès et la visualisation des données (via  SIG)  sur la richesse de la biodiversité marocaine.
  • Sensibiliser les décideurs des institutions de recherche, d’enseignement et les départements ministériels sur l'intérêt de cette plateforme.
  • Il faut créer un centre d’échange d’information sur la biodiversité mondiale. 
  • Sensibiliser les décideurs des institutions de recherche, d"enseignement et les départements ministériels sur l'intérêt de cette plateforme;
  • Renforcer la formation continue sur la plateforme CHM par le développement de didacticiels et le lancement périodique de formations à distance;
  • Développer un espace FAQ foire aux questions destiné au public
  • Lancer un service newsletter sur la plateforme CHM  destiné au public pour une large diffusion des actualités et événements en rapport avec la biodiversité.
  • Lancer un service forum de discusion sur la plateforme CHM-CBD pour lancer la discussion sur les théatiques en rapport avec la biodiversité.
  • Cet atelier jugé intéressant mérite d'être consolider par des contacts et liens permanents entre les différents participants et d'éventuels ateliers, international, régional et national;
  • Les départements ministériels doivent porter intérêt à cette plateforme a travers la création des sous points focaux.
  • Le Ministère de l'agriculture et de la pêche maritime doit être incité pour collaborer vivement a cette plate forme, vu son vaste programme qui donne intérêt a la biodiversité en particulier et à l'environnement en général.

Veuillez noter que cette information a expiré.