Story Campagne de sensibilisation relative à la préservation de la Grande outarde (Otis tarda)

Campagne de sensibilisation relative à la préservation de la Grande outarde (Otis tarda)

L'Association d'Education Environnementale et de Protection des Oiseaux au Maroc (SEEPOM) et SEO/BirdLife ont signé une convention de partenariat relative au renforcement des ONGs pour la mise en oeuvre des accord environnementaux au Maroc moyennant un budget de 44.000 dh assuré par l’AECID (Agence Internationale de Coopération Internationale. Le projet de sensibilisation sur la problématique de la Grande outarde (Otis tarda) au Maroc consiste à promouvoir un aspect important de sensibilisation des différents acteurs environnementaux à la préservation de cette espèce comme une priorité.

Release date 02/09/2011
Geographical coverage Morocco
Keywords ONG,Senisbilisation,Outard,Partenariat SEEPOM,SEOBirdlif,
Source SEEPOM

Dans le cadre de la politique du Royaume du Maroc en matière de la protection de l’environnement notamment la Charte de l’Environnement et du Développement Durable et dans le cadre de l’application des conventions internationales, ratifiées par le Maroc, en matière de la conservation des ressources naturelles et de la biodiversité, notamment la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), la Convention de Ramsar sur les Zones Humides, la Convention sur les Espèces Migratrices Appartenant à la Faune Sauvage (CMS), la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, la Convention relative à la protection des espèces migratrices, la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe, l'Association d'Education Environnementale et de Protection des Oiseaux au Maroc (SEEPOM) et SEO/BirdLife ont signé une convention de partenariat relative au Renforcement des ONGs pour la mise en oeuvre des accord environnementaux au Maroc moyennant un budget de 44.000 dh assuré par l’AECID (Agence Internationale de Coopération Internationale.

Le projet de sensibilisation sur la problématique de la Grande outarde (Otis tarda) au Maroc, s’inscrit bien dans la stratégie nationale et la stratégie mondiale pour la préservation de la Biodiversité. Il rentre aussi dans les activités des ONGs en rapport avec la mise en oeuvre des activités de préservation de l’avifaune marocaine et en particulier celles qui sont en régression, notamment cette espèce qui est un bio-indicateur du Milieu. Cette espèce globalement menacée a subie une forte régression ces dernières décennies (En Afrique, elle ne persiste encore qu’au Maroc avec un effectif d’une centaine d’individus).

Il est à noter que la SEEPOM a déjà initié entre 2001 et 2003 une campagne de sensibilisation avec le musée des sciences naturelles de Madrid et a conduit un programme de gardiennage et de suivi des populations de la Grande outarde dans le SIBE de Oued Tahhadart durant la période allant de 2003 à 2008, avec l’appui du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification et la société des autoroutes du Maroc (ADM).

Le projet consiste à promouvoir un aspect important de sensibilisation des différents acteurs environnementaux à la préservation de cette espèce comme une priorité. En effet, au Maroc, l’espèce est très menacée, de plus elle est génétiquement différente de celle da la Péninsule ibérique parce qu’il n’y a pas d’échange d’individus via le détroit de Gibraltar. Donc la disparition de cette population constituera une perte d’un patrimoine universel.

Les objectifs de ce projet consistent à :

  • Rappeler, en collaboration avec le HCEFLCD, l’Institut Scientifique, et SEO/Birdlife, aux différents acteurs en matière de préservation de la biodiversité en générale et d’ornithologie en particulier, à savoir les ONGs, les universitaires, les gestionnaires et éventuellement le secteur privé, l’importance de la préservation de la Grande outarde au Maroc et la nécessité de collaboration pour l’établissement d’un plan d’action pour cette espèce ; et,
  • Encourager les universitaires intéressés par cette cause à sensibiliser de leur part les étudiants. Les activités de projet portent sur:
    • La sensibilisation et l’information des acteurs en matière de préservation de la biodiversité, et du grand public notamment par la distribution des Posters, dépliants et autocollants sur la Préservation de la Grande outarde au Maroc.
    • L’organisation de campagnes de sensibilisation au niveau du nord du Maroc et le Gharb.
    • L’organisation d’un Atelier national sur la préservation de la Grande outarde au Maroc au profit des administrations, des ONGs intéressées et des universitaires.

Note de l'Association d'Education Environnementale et de Protection des Oiseaux au Maroc (SEEPOM)