Story Conférence à Azilal pour commémorer la Journée mondiale des zones humides 2015

Conférence à Azilal pour commémorer la Journée mondiale des zones humides 2015

Azilal, 03 févr. 2015 (MAP) - Une conférence a été organisée, mardi dans la province d’Azilal, à l’initiative du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD), en commémoration de la Journée mondiale des zones humides, célébrée cette année sous le thème "les zones humides pour notre avenir". Cette journée, à laquelle ont participé des départements ministériels concernés, des organisations internationales, des ONG actives dans le domaine de la biodiversité et des enseignants-chercheurs, avait pour objectifs de débattre de la conservation et de la valorisation des services écosystémiques rendus par les zones humides et de communiquer sur la stratégie et le plan d’action des zones humides 2015-2024 du HCEFLCD.

Release date 04/02/2015
Geographical coverage Morocco
Keywords Journée International des Zones Humides, Célébration, Maroc,
Concerned URL http://www.menara.ma/fr/2015/02/03/1561678-conf%C3%A9rence-%C3%A0-azilal-pour-comm%C3%A9morer-la-journ%C3%A9e-mondiale-des-zones-humides.html
Source Menara

Les grands axes de ce plan d’action décennal concernant les zones humides, présentés lors de cette conférence, prévoient notamment l’inscription de 30 nouveaux sites sur la liste Ramsar (Engagement international pour la préservation et l’utilisation rationnelle des zones humides).

Le plan porte, en outre, sur la mise en œuvre de 60 plans d’action intégrés de restauration des zones humides prioritaires, la sensibilisation de près de 500.000 personnes par an dans le cadre du programme animation nature pour les zones humides et le développement de 4 chaines de valeurs durables au niveau des zones humides: observation des oiseaux, pêche artisanale, aquaculture intégrée et tourisme halieutique.

Les participants ont mis en exergue, par ailleurs, l'importance de l’échange d’expériences et d’expertises en matière de préservation des zones humides et de la protection de leurs ressources contre la surexploitation qui provoque une perturbation des équilibres environnementaux.

Ils ont salué les efforts déployés par le Maroc dans ce domaine, dans le cadre du programme décennal 2005-2014 relatif aux zones humides qui a eu des résultats satisfaisants, dont la promulgation, en 2010, d’une loi sur les aires protégées pour renforcer l’action et l’engagement de notre pays dans la préservation de la biodiversité, en rapport avec les lignes directrices des conventions internationales en la matière et la finalisation de l’inventaire national des zones humides du Royaume, qui permet de mettre à la disposition du public (décideurs, aménageurs, chercheurs, enseignants ) des connaissances utiles à la gestion durable de ces écosystèmes.

Ce plan a permis aussi l’élaboration de la stratégie nationale de conservation des zones humides, l’inscription de 20 nouveaux sites sur la liste Ramsar portant ainsi à 24 le nombre total des zones humides inscrites, l’élaboration et l’actualisation des plans d’aménagement et de gestion de plusieurs zones humides prioritaires et la mise en œuvre de plans de restauration intégrés en partenariat avec les parties prenantes concernées, la mise en place d’une stratégie d’éducation et de sensibilisation du public dans les aires protégées y compris les zones humides et l’institutionnalisation d’un comité national des zones humides.

A l’occasion de cette conférence, il a été procédé à la distribution de matériel de pêche au profit de deux coopératives de pêche commerciale de la région de Tadla-Azilal, dans le cadre d’un projet de coopération financé par la GIZ (Agence allemande de coopération internationale au développement).