Story Convention pour la conservation de la biodiversité et la protection de la faune sauvage menacée d’extinction

Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) et le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) ont signé, jeudi 24 aout 2017 à Rabat, une convention de partenariat pour la conservation de la biodiversité et la protection de la faune sauvage menacée d’extinction. 
C‘est un nouveau partenariat que le HCEFLCD vient de sceller avec l'IFAW pour la protection des animaux. L’accord signé par le Haut Commissaire, Docteur Abdeladim LHafi et le Directeur Executif de l'IFAW, Monsieur Azzedine Downs, constituera un mécanisme pour mieux activer les exigences de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) ainsi que le plan d’action national élaboré par le HCEFLCD, pour la mise en œuvre de la loi 29.05 relative à la conservation de la flore et de la faune sauvages et au contrôle de leur commerce.

Date de publication 25/08/2017
Couverture géographique Maroc
Mots-clefs Accord, coopération, protection, biodiversité
Lien relatif http://www.mapexpress.ma/actualite/societe-et-regions/convention-pour-la-conservation-de-la-biodiversite-et-la-protection-de-la-faune-sauvage-menacee-dextinction/
Source Map / Ecologie.ma / hespress

La convention de partenariat repose sur les axes suivants:

  • Le renforcement des capacités des gestionnaires du HCEFLCD et de l’Administration des Douanes ;
  • L’éradication du marché des espèces sauvages et des produits dérivés ;
  • La réglementation de la détention de la faune sauvage notamment pour les activités liées à la conservation du patrimoine culturel ;
  • L’amélioration de la coordination avec les partenaires au niveau national et régional en matière de lutte contre le trafic illégal des espèces sauvages; 
  • Le développement d’un programme de sensibilisation à la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages.

En vertu de cet accord, les Parties s’engagent à utiliser leurs ressources humaines et financières disponibles pour assurer la conservation de la biodiversité et des espèces, en voie de disparition. A noter que IFAW avait déjà fait bénéficié en avril dernier, une trentaine de douaniers et de forestiers d’un atelier de formation pour la lutte contre le trafic des espèces. Cette convention de partenariat est une nouvelle étape vers une meilleure collaboration entre les deux institutions signataires.

Vidéo extrait du journal en arabe de la chaine Al Oula de la SNRT.ma :