Story Développement des écosystèmes naturels

Développement des écosystèmes naturels

La coopération maroco-allemande vient de se renforcer par la signature, jeudi à Meknès, d'une convention sur le «développement des écosystèmes naturels et des ressources forestières, agricoles et pastorales», et ce dans le cadre de la journée allemande au Salon international de l'agriculture du Maroc (Siam).

Release date 04/05/2010
Geographical coverage Morocco
Keywords Ecosystèmes, Coopération, Allemagne
Source Le Matin / Map

Signée entre, d'une part, le Haut commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification (HCEFLCD) et l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et de l'autre, un consortium composé de deux sociétés privées allemandes, Ipro Dresden et Amykor, la compagnie marocaine de mines, d'environnement et de recyclage (CMER) et la coopération technique allemande (GTZ), cette convention s'assigne pour objectif le développement de projets communs et l'échange d'expertises pour contribuer à la protection de l'environnement.

Elle vise notamment la stabilisation des écosystèmes forestiers et agraires, l'augmentation des rendements de la production agro-sylvo-pastorale dans des conditions naturelles et la conservation de la biodiversité dans un contexte de changements climatiques.

Cet accord traduit la volonté des deux pays de promouvoir les innovations aux niveaux des politiques, des techniques et des stratégies dans les secteurs et régions les plus touchés au Maroc par les changements climatiques et la désertification.

En vertu de cette convention, qui s'étale dans une première phase sur une durée de deux ans, les parties signataires s'engagent à contribuer aux projets communs, aux recherches de développement et de production semi-industrielle, au partage des connaissances, techniques et matériels, aux formations et aux actions d'innovation et d'application pratique.

Ces projets communs s'intègrent dans le cadre des plans de développement sectoriels du Maroc, notamment le «Plan Maroc Vert» et les programmes du Haut commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification.