Story Exposition” L’Appel de la Forêt” de Fatima Hajjaji à la galerie Med Fassi - Rabat

Exposition” L’Appel de la Forêt” de Fatima Hajjaji à la galerie Med Fassi - Rabat

Rabat, 13/07/11- "L'appel de la forêt" est le titre d'une exposition, qui se veut un hymne à la nature, de l'artiste-peintre Fatima El Hajjaji, dont le vernissage a eu lieu, mercredi soir, et se poursuivra jusqu'au 30 courant à la Galerie Mohamed El Fassi à Rabat.

Release date 15/07/2011
Geographical coverage Morocco
Keywords Exposition,Fatima El Hajjaji,Forêt,Galerie,
Source MAF / Par Fadwa EL GHAZI

Cette exposition se décline en une série de toiles qui se proposent de jeter une lumière crue sur la dégradation de l'environnement et l'impact des changements climatiques exacerbées par l'intervention du facteur humain.

«Chaque toile reflète un état d'âme et possède sa petite histoire. Ca se voit dans mon travail qu'il y a un cri contre la déforestation, la dégradation de la nature, la pollution et la mutilation de l'environnement», a confié Mme El Hajjaji à la MAP.

L'exposition offre à contempler plusieurs toiles aux titres assez révélateurs et expressifs, dont "Forêt fantôme", "Douce violence", "Brise d'espoir", "Complainte d'espoir", "Il était une fois la forêt", "L'infini boisé" ou encore "Déforestation".

«J'ai travaillé avec les couleurs de la forêt dans toute sa splendeur avec toutes les saisons et toutes les couleurs», a-t-elle précisé.

Tant est si bien, a-t-elle ajouté un tantinet fière, que «d'aucuns m'ont attribué la création d'une cinquième saison».

Et pour cause, l'artiste n'est-il pas par définition sensible aux mutations de son environnement? Par touches successives de palettes de couleurs, tantôt tristes, tantôt chatoyantes, et d'un jeu de formes dont elle est seule à connaître les arcanes, Fatima El Hajjaji lance un cri au secours de la nature et surtout des forêts.

Et c'est précisément à ce titre que l'artiste-peintre Afif Bennani soutient, dans sa présentation de cette exposition, que «le spectateur est frappé par le rayonnement d'un soleil qui capte et domine celui des étoiles».

«Dans ces forêts luxuriantes aux mille couleurs avec des sentiers mystérieux, qui se profilent à l'horizon infini, l'artiste a voulu nous montrer son meilleur profil», explique-t-il.

Et de relever que dans ces toiles «nous sommes aux portes du rêve, entre réalisme et onirisme, tant Fatima El Hajjaji réussit de mémoire à sublimer les éléments naturels».

Depuis sa première exposition en 1998, Fatima El Hajjaji, qui vit et travaille à Rabat, compte à son actifs plusieurs expositions individuelles et collectives, notamment à Casablanca, Fès, Essaouira, Settat, Casablanca, Marrakech, mais aussi à l'étranger, notamment à Londres.

En 2008, elle a effectué une résidence d'artistes au "Blackie Art Center" à Liverpool (Grande-Bretagne).

Autodidacte et passionnée d'art plastique, Fatima El Hajjaji a commencé par le figuratif, «sa première école», avant de céder à l'appel de la nature et particulièrement aux sirènes de la forêt.