Story La province de Rehamna connaîtra la réalisation de 203 projets intégrés dans les secteurs de l'eau et de l'environnement (Zahoud)

La province de Rehamna connaîtra la réalisation de 203 projets intégrés dans les secteurs de l'eau et de l'environnement (Zahoud)

Benguérir, 31/12/09 - La province de Rehamna connaîtra la réalisation de quelque 203 projets intégrés dans les secteurs de l'eau et de l'environnement pour un coût total de 1,88 milliard de dirhams, a annoncé jeudi le sSecrétaire d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement, M. Abdelkébir Zahoud.
Release date 05/01/2010
Geographical coverage Morocco
Keywords Environnement, Projets intégrés, Abdelkébir Zahoud
Source MAP

Présentant un exposé devant SM le Roi Mohammed VI qui présidait la cérémonie de signature des conventions thématiques relatives à la réalisation de projets intégrés dans les secteurs de l'eau et de l'environnement dans la province de Rehamna, M. Zahoud a indiqué que ces projets s'inscrivent dans le cadre d'un programme prioritaire mis en place en faveur de la province pour la période 2010-2012 en application des 16 conventions-cadres de partenariat signées entre l'Etat et les régions du Royaume signées devant SM le Roi, le 14 avril dernier à Fès.

Ces conventions s'inscrivent dans le cadre de la mise en application des Hautes orientations Royales relatives à la nécessité d'adopter une approche participative et mobilisatrice de toutes les composantes et acteurs au niveau des collectivités locales en vue de garantir la réussite de la mise à niveau environnementale au Maroc et la préservation des ressources naturelles, a-t-il dit.

Les projets intégrés, qui seront réalisés dans la province de Rehamna, concernent particulièrement la réalisation de réseaux d'assainissement liquide, la gestion des déchets solides, la mise à niveau environnementale des centres urbains, des écoles et des mosquées en milieu rural, la lutte contre la pollution de l'air, la mobilisation des eaux de surface et la valorisation des ressources hydriques, a précisé le secrétaire d'Etat.

M. Zahoud a rappelé dans ce cadre a élaboré 16 conventions-cadres de partenariat entre l'Etat et les régions économiques du Royaume, précisant que la mise en Œuvre de ces conventions a débuté dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz.

La province de Rehamna a mis en place un programme préliminaire pour la période 2010-2012 comprenant les projets programmés dans le secteur de l'environnement, notamment l'assainissement liquide en milieu urbain à travers la restructuration du réseau, la réalisation de stations de traitement des eaux usées dans les villes de la province pour un coût de 260 millions de dirhams.

Le programme qui profite également au monde rural, prévoit la réalisation d'un réseau d'assainissement liquide et la création de stations de traitement des eaux usées dans 12 centres ruraux pour un montant de 45 millions de dirhams.

Les projets programmés concernent aussi la gestion des déchets solides et la destruction des sacs en plastique à travers la création d'une décharge communale en attendant la mise en place d'une grande décharge contrôlée au niveau de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz et la restructuration des décharges existantes pour un coût global de 27 millions de dirhams.
 
Au volet de l'environnement, les projets programmés dans les secteurs de mise à niveau environnementale des écoles et des mosquées en milieu rural et des centres urbains ainsi que l'aménagement des espaces de loisirs, concernent le raccordement des écoles et des mosquées aux réseaux d'assainissement et l'intégration de l'éducation environnementale dans les programmes pédagogiques (30 MDH), alors que l'aménagement des centres urbains et espaces de loisirs coûtera 37 MDH.

Les projets environnementaux portent également sur la création d'un observatoire régional de l'environnement et du développement durable pour la région de Marrakech Tensift El Houz, la création d'une station de contrôle de la pollution de l'air et l'élaboration d'études pour le suivi de la qualité de l'air. La réalisation de ces projets nécessitera un montant de 3 millions de dh.

Il a précisé en outre que le montant global pour la création de l'observatoire précité s'élève à 7 millions de dh.

M. Zahoud a fait savoir que les contributions des partenaires dans le secteur de l'environnement totalisent 409 MDH, réparties entre le ministère de l'Intérieur (48 MDH), le ministère des Habous et des Affaires islamiques (5MDH), le ministère de l'Education nationale (8MDH), le Secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement (114 MDH), l'OCP (160 MDH), l'ONEP (49,5MDH), l'Agence du Bassin Hydraulique de Tensift (3 MDH), l'Agence du Bassin Hydraulique d'Oum Errabii (6 MDH), les collectivités locales bénéficiaires (9,5 MDH), l'association professionnelle de l'Industrie des ciments et le secteur privé (6 MDH).

Pour les projets programmés dans le secteur de l'Eau, M. Zahoud a indiqué qu'ils concernent la mobilisation des eaux de surface, la préservation des ressources hydriques relevant du domaine public et la revalorisation de ces ressources, ajoutant qu'il sera procédé à la construction de 25 petits barrages et de barrages collinaires ainsi qu'à la mise en place de mesures pour la protection et la rationalisation de l'exploitation du patrimoine public en matière hydrique et la préservation de la nappe phréatique, pour un montant de 700 MDH.

Il a précisé que les contributions des partenaires dans le secteur de l'Eau s'élèvent à 679 MDH, réparties entre le ministère de l'Intérieur (262 MDH), le ministère de l'Agriculture et des pêches maritimes (95 MDH), le Haut commissariat aux Eaux et Forêts et la lutte contre la désertification (10 MDH), le secrétariat d'Etat chargé de l'eau et de l'environnement (297 MDH) le Conseil de la région (0,5 MDh), le Conseil provincial (1,7 MDH), les Agences des bassins hydrauliques de Tansift et Oum Errabie avec respectivement 4 et 8,8 MDH.