• arganier
  • cactus
  • cedre
  • tortue
  • figuier
  • Alhucemas-fruits
  • fruits2
  • Olives
  • Scarabee
  • Aeonium
  • baies-noires
  • joncs
  • Opuntia_ficusindica.jpg

Calendar of Events

« December 2014 »
Mo Tu We Th Fr Sa Su
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

CMS COP11

La COP 11 à la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage à Quito en Equateur, du 4 au 9 novembre 2014.

Publication

La 4ième Perspective Mondiale de la Biodiversité (GBO-4)

Pour télécharger le document en les 6 langues des Nations Unies appuyer sur la photo

Journée Internationale Biodiversité

 

Eco-Gestes

Semaine 4

JE FAVORISE LA BIODIVERSITÉ SUR MON LIEU DE TRAVAIL.

Vous (ré)aménagez des infrastructures? Veillez a les intégrer au mieux dans la nature environnante (prévoyez des points de passage pour les animaux, laissez la faune et la flore coloniser les bassins d’orage…). Maintenez ou développez autant que possible les arbres, haies diversifiées, étangs, friches…

Pour le bâtiment, la finition et le mobilier, optez pour des matériaux et produits écologiques, naturels, durables, recyclables et, si possible, d’origine locale. Limitez la consommation d’énergie non renouvelable et la production de déchets…

Vous réduirez ainsi l’empreinte écologique de votre entreprise tout en améliorant le cadre de travail, votre image de marque et la valeur marchande du site!

 

La pollution coûte 4 points de PIB.

La pollution coûte chaque année au Maroc 4 points de PIB! Ce sont là les chiffres annoncés par Hakima El Haite, ministre déléguée chargée de l’Environnement.  El Haite intervenait lors des rencontres internationales de la responsabilité sociale des organisations. L’événement est organisé par l’association RSO Maroc. Le bilan est pour le moins lourd en matière d’environnement pour le Maroc. «Les ressources halieutiques sont de plus en plus menacées par la pollution. 80% des industries marocaines implantées sur le littorale sont sans système de traitement des déchets généralisé», regrette la ministre. Les stations d’épuration se révèlent peu efficace dans plusieurs régions à cause des importants rejets des entreprises. Aujourd’hui, le gouvernement veut changer son approche vis-à-vis de la RSE. La stratégie de l’environnement est en cours de finalisation avec une nouvelle vision. «L’un des piliers de notre nouvelle stratégie est l’exemplarité de l’Etat. Nous sommes en phase de contractualisation avec l’ensemble des ministères pour intégrer les aspects environnementaux dans chacune de leur action», annonce la ministre.

L’Unesco inscrit l’Argan Marocain sur la liste représentative du patrimoine immatériel.

L'élément «l'Argan, pratiques et savoir-faire liés à l'arganier» a été inscrit, jeudi par l'Unesco, sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.Cette inscription intervient dans le cadre de la 9ème Session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui se tient au siège de l'Organisation onusienne à Paris, du 24 au 28 novembre 2014. Dans une déclaration à la MAP, l'ambassadeur, déléguée permanente du Royaume du Maroc auprès de l'Unesco, Zohour Alaoui, a affirmé que «cette inscription conforte, une fois de plus, la vision royale qui, en accordant une attention particulière au capital immatériel notamment pour son rôle capital dans la création des richesses, appelle tous les Marocains à être fiers de leur histoire, de leur identité, de leur patrimoine et de la richesse culturelle extraordinaire de notre pays».

La 4ème Editon des Perspectives Mondiales de la Diversité Biologique (GBO-4)

Les Perspectives mondiales de la biodiversité est la publication phare de la Convention sur la diversité biologique. Il s'agit d'un rapport périodique qui résume les données les plus récentes sur l'état et l'évolution de la biodiversité et tire des conclusions pertinentes pour la mise en oeuvre future de la Convention. La quatrième édition des Perspectives mondiales de biodiversité a été officiellement lancée lors de l'ouverture de la Douzième réunion de la Conférence des Parties (COP 12) à la Convention sur la diversité biologique tenue à Pyeongchang en Corée en octobre 2014. La quatrième édition des Perspectives mondiales de biodiversité (GBO-4) décrit les progrès dans la réalisation des objectifs d’Aichi pour la biodiversité ainsi que les mesures nécessaires pour accélérer  et mettre en action des démarches concrètes pour réaliser les perspectives de la vision 2050 qui prévoit de mettre fin à la perte de biodiversité. Le GBO-4 s’appuie sur les objectifs, les engagements et les activités dont les pays ont rendu compte dans leurs stratégies et plans d’action nationaux pour la diversité biologique (SPANB) et dans leurs rapports nationaux, ainsi que sur les évaluations des Parties elles mêmes des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs d’Aichi pour la biodiversité.

La baie d'Agadir livre deux espèces nouvelles à la science

Il aura fallu trois ans d'investigation marine pour que la recherche donne ses résultats. Et des résultats de taille! Deux espèces nouvelles pour la science, viennent d'être découvertes dans la baie d'Agadir. Ces deux mollusques porteront les noms de P. Amazighi et R. Soussi, noms choisis par les chercheurs en référence à la région Souss Massa Draâ. La découverte, qui a été validée selon les procédures internationales, vient d'être annoncée dans des journaux spécialisés. Il s'agit en l'occurrence de "Bulletin of Marine Science" et de "American Malacological Bulletin".

Meetings and events Syndication (XML)