• arganier
  • cactus
  • cedre
  • tortue
  • figuier
  • Alhucemas-fruits
  • fruits2
  • Olives
  • Scarabee
  • Aeonium
  • baies-noires
  • joncs
  • Opuntia_ficusindica.jpg

Calendar of Events

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

Appel pour bourses MAB

La Bourse MAB pour jeunes scientifiques s'adresse aux jeunes chercheurs qui effectuent des recherches interdisciplinaires en lien avec le Programme l'Homme et la biosphère (MAB). Priorité est donnée aux projets réalisés dans les réserves de biosphère.

Pour plus d'information Cliquer ici

Journée Internationale de la Biodiversité

 

Publication

Vient de paraître

Tweet

 

SAR la Princesse Lalla Hasnaa prononce à Vancouver un discours devant le 9e Congrès mondial de l’éducation à l’environnement (WEEC 2017)

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, est l’invitée d’Honneur de la 9e édition du Congrès Mondial de l’Education à l’Environnement (WEEC), qui se tient à Vancouver (Canada) du 9 au 15 septembre sous le thème: "Culture et environnement : Tisser de nouveaux liens".  A cette occasion, Son Altesse Royale a prononcé, samedi au Centre des Conférences de Vancouver, un discours à l’occasion du lancement des travaux de cette 9e édition du WEEC, qui fait le point tous les deux ans sur le développement de l’éducation au développement durable dans le monde, indique un communiqué de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement.

Dans ce discours, SAR a rappelé l’engagement actif et irréversible pour l’Environnement du Maroc, hôte de la COP22 à Marrakech, et son soutien aux pays les plus vulnérables au réchauffement climatique, notamment l’Afrique et les pays petits insulaires.

"Mon pays, le Maroc, terre millénaire de coexistence et de dialogue, reste engagé, à l’avant-garde d’une telle démarche de solidarité internationale", a déclaré Son Altesse Royale.

Le Maroc a promulgué une charte pour l’Environnement déclinée en une stratégie nationale de Développement Durable à l’horizon 2030, outil de convergence des politiques publiques et de transition vers une économie verte, solidaire et inclusive, relève le communiqué.

C’est dans cette stratégie que la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement s’insère depuis 2001, avec ses programmes pilotes de propreté des plages, de qualité de l’air, de réhabilitation de jardins historiques, etc. qui permettent un inlassable travail d’éducation au Développement Durable et de diffusion d’une culture de l’Environnement, particulièrement auprès des plus jeunes, précise-t-on.

Et d’ajouter que le succès de ces programmes qui mêlent action concrète et sensibilisation, repose sur la mobilisation et le travail en commun, sous la coordination décisive de la Fondation, de partenaires venus d’horizons les plus divers : administrations, entreprises, associations, universités…

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a insisté dans son discours sur l’objectif des programmes de sa Fondation, qui est de contribuer à «apprendre ou réapprendre les gestes essentiels pour économiser les ressources, préserver la nature, protéger la biodiversité, ou encore développer la solidarité» et développer une culture de l’environnement, souligne le communiqué, notant que Son Altesse Royale rejoint en ce sens le thème de la 9e Édition du WEEC.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement participe tous les deux ans au WEEC, dont elle avait co-organisé la 7e édition de 2013 à Marrakech, sous le thème de "L’éducation à l’environnement et les enjeux d’une meilleure harmonie ville-campagne".

Convention pour la conservation de la biodiversité et la protection de la faune sauvage menacée d’extinction

Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) et le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) ont signé, jeudi 24 aout 2017 à Rabat, une convention de partenariat pour la conservation de la biodiversité et la protection de la faune sauvage menacée d’extinction. 
C‘est un nouveau partenariat que le HCEFLCD vient de sceller avec l'IFAW pour la protection des animaux. L’accord signé par le Haut Commissaire, Docteur Abdeladim LHafi et le Directeur Executif de l'IFAW, Monsieur Azzedine Downs, constituera un mécanisme pour mieux activer les exigences de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) ainsi que le plan d’action national élaboré par le HCEFLCD, pour la mise en œuvre de la loi 29.05 relative à la conservation de la flore et de la faune sauvages et au contrôle de leur commerce.

Mme Nezha El Ouafa appelle tous les acteurs à intensifier leurs efforts afin de protéger la biodiversité au Maroc

Lors de l'ouverture de l’atelier national consacré à la discussion des mécanismes de mise en œuvre au Maroc des actions Post COP 13 à la CDB, Madame Nezha El Ouafi, Secrétaire d'État chargée du Développement Durable, a appelé tous les acteurs à intensifier leurs efforts afin de protéger la biodiversité au Maroc, en tant que levier essentiel pour le développement durable. Elle a souligné que la diversité biologique au Maroc « connaît une dégradation » malgré les efforts déployés pour la protéger.
Bien que le Maroc possède un patrimoine naturel très riche, les derniers rapports comprennent des "données indiquant que nous continuons d’être confrontés à la dégradation de la biodiversité, et nous ne sommes pas en droit de tolérer cela ", a dit Madame Nezha El Ouafi.
Le Secrétariat d'État chargé du Développement Durable a élaboré une stratégie nationale de développement durable, qui a été adoptée par le Conseil des Ministres le 25 Juin 2017, et qui vise, entre autres, à développer des mécanismes nationaux pour la protection de la biodiversité, ainsi qu’à d'honorer les engagements internationaux du Maroc dans ce domaine.

Réunions et événements Syndication (XML)

  • Naaya Event Atelier national sous le thème : «La Biodiversité : mécanismes de mise en œuvre au Maroc, Post COP 13».

    Le Secrétriat d'Etat chargé du Développement Durable organise les 4 et 5 juillet 2017, en collaboration avec la GIZ et le PNUD, un atelier national sous le thème : « La Biodiversité : mécanismes de mise en œuvre au Maroc, Post COP 13» à Rabat afin d’examiner et de concerter la nouvelle réorganisation du comité national de la biodiversité, la planification des actions à entreprendre pour la mise en œuvre des décisions de la CDB et de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) et 2017 à l’Hôtel Golden Tulip à Rabat, ainsi que l’évaluation du Centre d’Echange d’Information sur la Biodiversité (CHM). En outre, lors de cet atelier, une restitution des travaux de la 5ème Session de l’IPBES et de l’approche d’élaboration de la stratégie nationale de valorisation des ressources génétiques seront présentées. 


    04/06/2017, Hôtel Sophitel Jardin des Rose à Rabat